La couleur de la lumière influence l’humeur

La couleur de la lumière influence l’humeur

Une équipe de chercheurs, dont des anciens collègues genevois, ont étudié l’effet immédiat de la lumière, et de sa composition en couleurs, sur le traitement cérébral de l’émotion en utilisant l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle. Les résultats de leur étude, publiée dans Proceedings of the National Academy of Science, montrent que la couleur de la lumière influence la façon dont le cerveau traite les stimuli émotionnels.

L’activité du cerveau chez des volontaires en bonne santé a été enregistrée alors qu’ils écoutaient des « voix en colère » et des « voix neutres », et qu’ils étaient soumis à des lumières bleue ou verte. La lumière bleue augmentait non seulement les réponses des stimuli émotionnels dans la région cérébrale impliquée dans le traitement de la voix et dans l’hippocampe, une structure cérébrale importante pour le fonctionnement de la mémoire, mais a aussi conduit à des interactions entre ces régions et l’amygdale cérébrale, une région clé dans la régulation des émotions ainsi que l’hypothalamus qui est essentiel pour la régulation des rythmes biologiques par la lumière.

Les effets de la lumière ambiante sur le traitement émotionnel pourraient être différents de ses effets à long terme sur l’humeur, mais les résultats de cette étude chez des sujets en bonne santé ont des implications importantes dans notre compréhension des mécanismes par lesquels les modifications de lumière dans les environnements peuvent améliorer l’humeur, non seulement dans le cadre de troubles comme la dépression qui utilisent la lumière comme thérapie, mais aussi dans la vie de tous les jours.

(Vandewalle et al., 2010)

 

Retour