Indécis ?

Indécis ?

Nous croyons spontanément que nos décisions sont fondées sur nos délibérations conscientes à partir des informations que nous possédons. Lorsque ces informations sont insuffisantes pour trancher entre les différentes options, nous nous déclarons indécis et nous reportons notre décision à plus tard.

Des découvertes récentes sur les influences inconscientes du traitement de l’information montrent cependant que ce n’est pas le cas. Des chercheurs ont montré, en utilisant une tâche de catégorisation d’images accélérée, que des associations mentales automatiques de personnes indécises étaient biaisées en faveur de l’une ou l’autre des options avant qu’elles en aient conscience (puisqu’elles étaient encore indécises). Les résultats de l’expérience montrent que les associations automatiques inconscientes des participants indécis prédisent de manière statistiquement significative leurs choix une semaine après. En conclusion, votre cerveau décide, sous l’influence de facteurs inconscients, bien avant que vous le sachiez consciemment.

Par conséquent, en manipulant ces facteurs d’influence inconscients, il est donc possible de manipuler vos futures décisions (que vous considérerez comme étant vos propres décisions mûrement réfléchies).

(Galdi et al., 2008)

 

Retour