Attention ça va faire mal

Attention ça va faire mal

Une récente étude montre que plus on prévient quelqu’un de la douleur qu’il va ressentir, plus il aura mal. Tout le monde connaît l’effet placebo. Et bien l’effet nocebo existe également. Une équipe de scientifiques de l’Université d’Hambourg, a appliqué de la chaleur sur les bras de 38 volontaires sur une période de 6 jours. Ils ont déclaré à la moitié d’entre eux que la douleur associée à la chaleur serait de plus en plus intense avec le temps et n’ont rien dit à l’autre moitié des participants. Le groupe « averti » a déclaré avoir ressenti des niveaux de douleur plus élevés que le groupe « non-averti ». L’analyse de l’activité de leurs cerveaux montre que le groupe « averti » avait également une activité plus forte de la région impliquée dans la perception de la douleur.

(Rodriguez-Raecke et al., 2010)

 

Retour